Skip to main content

Your Cart

Your cart is currently empty.
Click here to continue shopping.
INTERNATIONAL SHIPPING. FREE DELIVERY AND RETURN ON ORDERS OVER €200 IN FRANCE.

MON CINÉMA

MON CINÉMA
J’ai toujours aimé le cinéma. J’ai grandi devant des films, sans restriction, souvent regardés par hasard à la télévision.Ma culture visuelle, mes goûts esthétiques viennent du cinéma et l’on retrouve énormément des références dans mes chaussures mais aussi dans les photos que je fais.
J’aimerais partager avec vous, une liste de films qui ont beaucoup marqué mon imaginaire et que j’aime infiniment.
« Jules et Jim » de François Truffaut.Ce film tourné en noir et blanc est entré aussi dans la légende avec sa chanson « Le Tourbillon » chantée par Jeanne Moreau. Un film qui parle d’amour, de liberté et aussi d’émancipation de la femme. Un film où explosent la grâce et le charme de Jeanne Moreau.
Une féminité féministe je trouve. J’aime la force du personnage incarné par Jeanne Moreau, son audace, sa modernité, sa folie aussi. 
Je crée des chaussures qui n'entravent pas le mouvement des femmes.
Des femmes libres, déterminées finalement très proche du personnage du film. 
« Les nuits de la pleine lune » d’Eric Rohmer.J’ai beaucoup d’affection pour les films d’Eric Rohmer. D’ailleurs pour les curieux de son cinéma vous pouvez retrouver actuellement 4 de ces films en replay sur la plate-forme d’Arte.
Les nuits de la pleine lune est un film qui m’a beaucoup marqué par son esthétisme des années 80. Enfin surtout la contre-culture de cette époque, avec le mouvement « des jeunes gens modernes », la pop musique de celle de Elli Medeiros et Jacno (que l’on voit dans le film). C’est surtout le film qui m’a fait connaître Pascale Ogier et son destin tragique…
Un film très esthétique et inspirant, que je regarde souvent. Les lignes simples, épurées, graphiques de cette époque, on les retrouve dans mes modèles. Des chaussures pour sortir, danser, s'amuser la nuit. 
« Blow Up » d’AntonioniC’est un film que j’ai vu très jeune, vers l’âge de 10-12 ans et qui m’a profondément marqué. En fait c’est le « Swinging London » que j’aime dans ce film. Les robes, le style de l’époque, le métier de photographe du personnage.
C’est aussi le film qui révèle la toute jeune Jane Birkin dans une scène qui fera scandale à l’époque. Mon goût des chelsea boots vient de ce film. Ce film m’a plongé dans les années 60, et on retrouve dans de nombreux modèles cette esthétisme londonienne. 
« Le mépris » de Godard.Un film, lui aussi que j’ai vu très très jeune. A l’époque je vais être honnête je n’ai rien compris au film mais cela n’avait aucune importance car j’étais fasciné par la beauté des images de Capri, de Bardot, de la musique. Ce film est devenu mythique car il est d’une beauté foudroyante. Il est parfaitement filmé, très esthétique.
Lorsque je dessine des modèles pour l’été je visionne toujours ce film. Il m’amène en Italie avec cette rêverie du passé d’une époque que je n’ai pas connue. J'aime intégrer dans mes mocassins l'esthétisme puissant de ce film. 
Puis aujourd’hui je crois avoir compris le sens du film :)
J’ai de nombreux films à partager avec vous, qui sont la source de mes envies créatives.
Et vous quel sont les films qui vous ont touché esthétiquement ?

Continue reading

Des modèles d'hier ou d'après-demain.

Des modèles d'hier ou d'après-demain.

"La mode se démode, le style jamais"

"La mode se démode, le style jamais"